vendredi 27 mars 2020

Future Saison




















De quoi dire
Et dire encore
De quoi se dire

Mort

Puis s’en échapper
A la manière
D’un geste
Que l’on regrette
Aussitôt

De quoi tenir
Et tenir encore

La distance

Suivre cet oiseau
Qui perce le ciel

Ce frémissement
Minimal

Ce même temps
Et ses traces
Sur le sol

Comme un repos
Inexistant

jeudi 26 mars 2020

Chemin de Souffle


















Suspendu encore
Dans le vide
Battement de cœur
Et de ville

Cette blessure
Fermée
Comme une fleur
Sauvage et urbaine

De l’audible encore

Au loin et
Vibrant au clair
Que l’on attrape
Pour exister

Ce mot dans la main
Devenu contemporain
D’une rue reflétée

Battant de la tempe

Cette mort refermée
Sur elle-même
Que l’on devine
Quelque part






mercredi 25 mars 2020

Délibéré


















L’envie de fixer
La meilleure part
De ce paysage

Faire le vide
Comme on fait
Le noir
Faire le vide
Comme on fait
Le noir

Et découvrir
Cette part
De néant

L’envie de fixer
La meilleure part
De ce noir qui éclaire

Traversant la vue
Avant de s’enraciner
Dans la conscience

Comme un foutu
Mystère du monde

Ce renoncement
Comme on fait le vide

mardi 24 mars 2020

Passage Extrême

















Dans son essence même
Un jeu de lignes
Courant d’un jour
A l’autre

Prenant corps
Comme un acte
Immédiat

La meilleure part
Du réel ou bien
Sa face la plus
Fidèle

Les vestiges
Du désir

Qui s’élèvent
Jusqu’au
Langage

lundi 23 mars 2020

L’autre Vécu

















Des images
Mouvantes
Que l’on capte

D’une fenêtre
Ou d’une parole
Sensible

Ce propos
Là en bas
Que l’on cueille

Comme la diversité
D’un monde

Au seuil
De sa modernité
De ses nouveaux
Sujets

Capturant
Les consciences
Et les corps



vendredi 20 mars 2020

Lieu Puissant




















Comme on se préserve
Que l’on soutient
Le visage de ces blessures

Balayé par le vent

Passant par-dessus
Cette image
Que l’on a dérobée

Celle que l’on voit
Changer dans
Dans la consistance
De l’air

Ces dialogues
Encore à parcourir
Autant de rues
Abandonnées



jeudi 19 mars 2020

Histoire (7)



















Donner des corps
A ces fantômes
Comme à des illusions
Trop fortes

Habiter doucement
La fragilité

Ces battements
Précipités
Que l’on délivre

En traits de sang

Sur une page
Des veines brûlantes

Pour des phrases

Et le compte
De ces moments
Enivrés

Des blessures pourtant